top of page
  • P.AGZ

L'importance du bilan pédagogique et financier pour les organismes de formation déclarés à la D(R)EETS


mon bilan pédagoqique et financier
BNF

Dans le paysage de la formation professionnelle en France, les organismes de formation jouent un rôle crucial dans le développement des compétences et l’employabilité. Pour ces organismes, déclarés à la Direction Régionale de l’Économie, de l'Emploi, du Travail et des Solidarités (D(R)EETS), il est impératif de se conformer à certaines obligations légales, dont la réalisation du bilan pédagogique et financier (BPF).


Cet article explore pourquoi et comment ces organismes doivent procéder à cette démarche essentielle.


Pourquoi un bilan pédagogique et financier ? Le BPF est une obligation annuelle pour tous les prestataires de formation professionnelle qui doivent déclarer leur activité en France. Ce document a plusieurs objectifs :

  1. Transparence : Il assure une transparence financière envers les autorités de contrôle et les financeurs, démontrant que les fonds alloués à la formation sont utilisés à bon escient.

  2. Qualité de l'offre de formation : Il permet d'évaluer la qualité des actions de formation dispensées, en analysant l’adéquation entre les objectifs pédagogiques et les résultats obtenus.

  3. Amélioration continue : Le BPF aide les organismes à réfléchir sur leur pratique, identifier les points d’amélioration et ajuster leurs programmes pour mieux répondre aux besoins des apprenants et du marché du travail.


Quels sont les éléments à inclure dans le BPF ? Le bilan pédagogique et financier comprend plusieurs éléments clés :

  • Données financières : Détail des recettes perçues (financements publics, privés, contributions des entreprises, etc.) et des dépenses engagées (salaires, achats de services, loyers, etc.).

  • Données pédagogiques : Nombre de formations réalisées, durée des sessions, nombre de participants, taux de réussite aux certifications, etc.

  • Analyse qualitative : Retour sur les réussites et les difficultés rencontrées, avec un focus sur l'efficacité pédagogique et l'atteinte des objectifs.


Comment et quand réaliser le BPF ? Le BPF doit être transmis à la D(R)EETS de votre région entre le mois d'avril et celui de mai, de chaque année, pour l’année civile précédente. Le processus est le suivant :

  1. Collecte des données : Rassemblement de toutes les informations financières et pédagogiques de l'année écoulée.

  2. Rédaction du rapport : Compilation des données dans le format requis par la D(R)EETS.

  3. Envoi du rapport : Le document peut être soumis électroniquement via la plateforme dédiée mise en place par le ministère.



Conclusion: Le bilan pédagogique et financier n’est pas seulement une obligation légale, mais aussi un outil stratégique pour les organismes de formation. Il permet de garantir la qualité et l'efficacité de l'offre de formation, tout en renforçant la confiance entre les prestataires, les financeurs et les apprenants. La rigueur dans sa préparation et sa soumission reflète le professionnalisme et l'engagement de l'organisme envers l'excellence pédagogique.

0 vue0 commentaire

Commentaires


bottom of page